Le secteur de la valorisation des déchets va-t-il enfin prendre son envol?


La filière de la valorisation des déchets est désormais sur de bons rails. Le secteur montre un potentiel indéniable en termes de créations d’emplois. La CGEM entend créer des écosystèmes dédiés.

Le Maroc est décidé à faire de la valorisation des déchets une filière à forte valeur ajoutée, nous apprend Les Inspirations Eco dans sa livraison du jour. Le journal revient, en effet, sur une récente étude menée par les autorités en collaboration avec la GIZ, et dont les conclusions ont été dévoilées lundi à Rabat. Ce document indique que le Maroc produit 26,8 millions de tonnes de déchets par an et pourrait facilement atteindre les 39 millions de tonnes en 2030, avec une évolution de 45%. On apprend aussi que les déchets ménagers et assimilés représentent 5,9 millions de tonnes en milieu urbain et 1,5 million de tonnes en milieu rural. De leur côté, les déchets industriels totalisent 5,4 millions de tonnes.

L’évaluation du potentiel de cette filière montre qu’il y a une réelle opportunité de business qui peut se mettre en place. Selon les professionnels, les opportunités en termes de création d’emplois sont énormes. Mohamed Chaïbi, président de la Covad (Coalition pour la valorisation des déchets), cité par le journal, a mis l’accent sur le mémorandum adressé au gouvernement. La CGEM s’y engage à créer des écosystèmes de valorisation des déchets pouvant générer jusqu’à 25.000 emplois pour un investissement de 1,6 milliard de dirhams. Pour Les Inspirations Eco, cet engagement montre la prise de conscience du secteur privé de l’opportunité économique de cette filière.

De son côté, le ministre Aziz Rebbah a souligné l’importance de l’implication des régions et des villes dans cette nouvelle dynamique économique et environnementale.

Selon le journal, cette étude représente une véritable cartographie qui vient donner de la visibilité tant aux autorités gouvernementales que locales (collectivités territoriales). Pour la GIZ, la gestion des déchets constitue une urgence pour un pays comme le Maroc, qui est engagé dans la protection et la sauvegarde de l’environnement.

Déchets

ACTUALITÉS

2019-11-15

Le Maroc abrite la 2e conférence africaine pour la gestion responsable des produits chimiques
Casablanca a accueilli aujourd'hui les travaux de la 2e Conférence africaine pour la gestion responsable des produits chimiques organisée sur le thème «L...


2019-11-15

Chimie et parachimie, un secteur qui brasse 63,5 milliards de DH
La branche de la chimie et de la parachimie pèse toujours lourd dans l’industrie marocaine. Dotée de deux écosystèmes fin 2015, cette industrie ...


2019-09-03

Chimie & parachimie : Aller au-delà des objectifs fixés pour les écosystèmes
Le secteur de la chimie et de la parachimie est en quête d’un nouveau modèle de développement. Abdelkebir Moutawakkil, président de la Féd&e...


2019-07-09

Le secteur de la chimie à l’honneur de la chambre du commerce Allemande
  Un article sur le secteur de la chimie et de la parachimie paraitra incessamment à la revue périodique de la chambre allemande. Il fait part aux perspectives ...


2019-07-09

Réunion de cadrage avec le cabinet en charge de l’étude sur la monographie du secteur
Une réunion vient d’être tenue le 17 juin, entre les membres de la commission écosystèmes et les représentants du cabinet en charge de l&rsq...


2019-07-09

Préparatifs pour la tenue de la 2ème édition de la Conférence Africaine.
Suite au succès qu’a connu la première édition de la conférence africaine ; la commission HSE a décidé d’organiser une 2&...



Toutes les actualités

Connexion

Créer un compte

Publicité

Adhérents :

Lotissement Kamal, N° 6, Allée des Eucalyptus

Ain Sebaa 20580 CASABLANCA

Téléphone 1: +212 522 665 302

Téléphone 2: +212 522 665 303

Fax : +212 522 665 304

FCPMAROC. © Copyright 2016 - Tous droits réservés. Créé par Edinfo